Acier 

L'acier est un alliage de fer et de carbone.
Selon la teneur en carbone, on distingue diverses catégories :

  • moins de 0,05 % de carbone = fer doux
  • de 0,05 à 0,15 % de carbone = acier extra doux
  • de 0,15 à 0,25 % de carbone = acier doux
  • de 0,25 à 0,40 % de carbone = acier demi doux
  • de 0,40 à 0,60 % de carbone = acier demi dur
  • de 0,60 à 0,80 % de carbone = acier dur
  • de 0,80 à 1 % de carbone = acier extra dur
  • plus de 1 % de carbone = fonte
La dureté d'une lame dépend de deux facteurs : le premier est le taux de carbone, le deuxième étant la force de la trempe et du recuit.

Les couteliers choisissent donc l 'acier selon ses caractéristiques mais aussi en fonction du niveau technique car les aciers durs et extra durs sont plus difficiles à travailler (l'acier plus carburé est plus dur donc plus cassant).

De façon générale, l'acier très carburé, étant plus cassant, sera plutôt réservé aux lames courtes...mais il sera aussi plus difficile à aiguiser

 Acier allié

L'acier allié est un alliage d'acier et de certains métaux comme le nickel, le tungstène, le chrome, le vanadium, etc... qui lui apportent des propriétés mécaniques et chimiques particulières.

L'acier allié le plus célèbre, inventé quelques années avant la Première Guerre Mondiale, a été l'acier inoxydable.

Les principaux éléments d'alliage actuels et les propriétés principales qu'ils génèrent sont les suivants :

  • Le chrome - accroît la dureté et la résistance à l'oxydation et à l'usure
  • le manganèse - accroît le durcissement à la trempe, l'élasticité et la résistance à l'usure
  • le nickel - accroît la résistance à la rupture et à la corrosion
  • le silicium - accroît l'élasticité et la nervosité
  • le tungstène - accroît la dureté et la résistance aux chocs
  • le molybdène - accroît la dureté, le durcissement à la trempe, et la résistance à l'usure et à l'oxydation
  • le vanadium - accroît la dureté et la résistance à la rupture
  • le phosphore - accroît la dureté et l'élasticité                                                                                                                                                        
On distingue les aciers faiblement alliés des aciers fortement alliés.
Les aciers fortement alliés ont un élément d'addition ayant une teneur supérieure à 5%.

Acier 12C27

Lorsque vous achetez un couteau pliant, on vous parle le plus souvent de l'acier 12C27 qui le compose...mais quel est cet acier ?
Chromé, inoxydable, d'origine suédoise, il est composé principalement de :

  • 0,6 % de carbone (accroît la longévité du tranchant, la dureté et la résistance à l'usure)
  • 13,5 % de chrome (accroît la dureté et la résistance à la corrosion)
  • 0,4 % de manganèse (accroît le durcissement à la trempe et l'élasticité)
C'est donc un acier allié, en clair avec les qualités suivantes :

  • Bonne résistance à l'oxydation
  • Très haute dureté donc une usure très lente
  • Aiguisage durable

Alliage

L'alliage est l'association de plusieurs éléments métalliques qui possèdent des propriétés différentes.
En coutellerie, les alliages les plus utilisés sont le laiton, l'acier, le maillechort.

  • Le laiton est composé de cuivre et de zinc, apprécié pour son aspect doré et chaud
  • L'acier est composé de fer et de carbone (l'acier allié est composé d'acier et d'autres éléments)
  • Le maillechort est composé de cuivre, de nickel et de zinc apprécié pour son aspect argenté

Acier inoxydable


Eléments  Aciers 420440A440B440C12C2719C27ATS-34H-1
Carbone0.150.60-0.750.75-0.950.95-1.200.600.951.050.15
Chrome12.1416.00-18.0016.00-18.0016.00-18.0013.5013.5014.0014.00-16.00
Manganèse1.001.001.001.000.400.700.402.00
Molybdène0.750.750.754.001.00
Nickel6.00-8.00
Silicium1.001.001.001.000.400.400.353.00-4.50
Soufre0.030.030.030.030.010.020.03
Phosphore0.040.040.040.040.030.030.04
Nitrogen0.10

L'acier inoxydable, aussi connu sous la contraction « inox » est un alliage métallique ferreux.

Il contient plus de 50 % de fer, un minimum de 10,5 % de chrome et un maximum de 1,2 % de carbone.

Sa grande résistance à la corrosion est sa principale caractéristique.

Cependant, malgré la croyance, il n'est pas totalement à l'abri de l'oxydation, il y est moins vulnérable. Ce n'est pas parce qu'un objet est en acier inoxydable qu'il ne s'oxydera jamais ! Plus sa teneur en chrome est élevée, plus son oxydation sera lente dans le temps. Sa résistance à la corrosion sera donc fonction des différents métaux apportés à l'acier, et de leur pourcentage.

Entièrement recyclable, l'acier inoxydable est devenu indispensable dans de nombreux domaines, à la maison, au travail, en aéronautique, etc...

En général, les aciers suivants sont utilisés : ATS-34, 420, 440, 12C27, 19C27... Ils ont ont une excellente résistance à l'oxydation et une bonne résistance en générale aux attaques chimiques. Si ces aciers résistent bien à l'humidité, ils peuvent être néanmoins attaqués par l'eau de mer. Il est donc conseillé de rincer les couteaux à l'eau douce ! Seul l'acier H1 est 100% inox à l'eau de mer !

Amarante (Peltogyne venosa)

Au Brésil : Pau roxo, au Royaume-Uni : Purpleheart et en créole : Bois violet.
Du détroit de Panama au centre du Brésil.
Arbre entre 38 et 45 mètres de hauteur donnant un bois de coeur violet plus ou moins foncé s'accentuant lentement avec le temps pour devenir parfois brun sombre à l'air et à la lumière.
Grain fin et fil droit parfois légèrement ondulé. séchage normal, belles finitions.
Bois lourd et dur, de densité 0,85 (850 kg/m3), bonne durabilité.

Sa couleur prédispose ce bois à des utilisations en décoration et en ébénisterie (tournage, sculpture,objets d'art,...), mais il convient aussi pour les meubles massifs, et la menuiserie intérieure (lambris, parquet, escalier,...) et extérieure (bancs et mobiliers urbains). Il est très apprécié en lamellé-collé en mélange avec d'autres bois.
Instruments de musique, manches d'outils (bois résilient). Aux USA, l'Amarante est très recherché pour la réalisation de cercueil de luxe.

Amourette (Brosimum guianense)

Au Brésil : Muira pinima, au Guyana : Letter wood, en créole : Bois de lettre moucheté
Plateau des Guyane (Guyane, Guyana et Surinam).
Arbre de taille moyenne au bois de coeur tacheté rouge-brun. On l'appelle en Guyane bois de lettre car il a été utilisé par les Jésuites pour fabriquer des caractères d'imprimerie.
Grain très fin, Fil droit, séchage très difficile et très lent.
Bois très lourd et très dur, de densité 1,15 (1150 kg/m3), extrêmement durable.
Au XVIème et XVIIème siècle, l"Amourette est reconnue précieuse, ainsi elle servait de moyen de paiement, au même titre que le sucre.

Du fait de sa dureté, très difficile à travailler, il ne trouve des applications que dans le monde artisanal et artistique : cannes, marqueterie, archer de violon, coutellerie, tournage.