Ouverture "une main"

Parce que l'autre main est occupée, ou que l'on est dans une situation d'urgence ou de handicap, l'ouverture "une main" permettra d'utiliser son couteau en toute circonstance. Différents moyens sont utilisés :

  • Un ergot, placé à la base de la lame permet d'ouvrir à l'aide du pouce (comme sur le couteau "Moustic")
  • Un évidement de la lame sous forme de petit trou
  • Une lentille, typique des couteaux pièmontais qui permet d'ouvrir la lame en basculant à l'aide du pouce (comme sur le "Capucin" de chez Dozorme)

Onglet

Partie creusée dans la lame pour y placer l'ongle et ainsi ouvrir plus facilement. 

Offrir un couteau !!

D'après le Livre des Superstitions, comme tous les objets pointus ou tranchants (ciseaux, aguille, épingle), offrir un couteau couperait l’amitié ou l’amour entre la personne qui le reçoit et celle qui l'offre. 
Par tradition, on donne en échange une petite pièce de monnaie, la plus petite que l'on a sur soi (pour montrer que ce n'est pas une histoire d'argent!)
On dit que la Reine Elisabeth II, ayant reçu diverses pièces d’argenterie dont des couteaux, insista pour donner un half penny en retour.